Loisirs,  Préparer son séjour

Que faire en cas de probleme en mer ?

Les raisons de prendre la mer sont diverses : partir pour la pêche, prendre un ferry pour se rendre en Angleterre, ou encore accompagner des amis pour une virée en voilier… Il est alors primordial, dans tous les cas, de connaître ce qu’il faut faire quand on est confronté à une situation de naufrage ou tout autre problème d’urgence. Les secours en mer sont bien rodés à cet exercice, mais ils mettront plus ou moins de temps à venir selon des critères comme la météo, ou encore l’éloignement de la côte. Nous allons parcourir dans cet article ce qu’il faut toujours prévoir sur un bateau, ainsi que les bons réflexes à adopter pour que tout se passe au mieux.

Être prévoyant dans le matériel

On ne sait pas combien de temps peuvent prendre les secours, alors cela commence par prévoir assez de vivres pour tenir au moins une journée. Sachant qu’une personne a besoin d’un litre et demi d’eau par jour, il faut en tenir compte : il suffit par exemple de prévoir une grande bouteille d’eau par personne présente sur le bateau. C’est plus libre quant à ce qu’il faut pour ne pas avoir faim et garder ses forces. Il existe de la nourriture facile à transporter et prenant peu de place, comme des barres énergisantes ou même des rations de mer (sous forme de biscuits concentrés et solides).

On peut mettre le tout dans un sac ne prenant pas l’eau. Ensuite, il faut prévoir le risque d’hypothermie, c’est-à-dire prendre froid jusqu’à mettre sa vie en danger. Un ciré de haute mer est particulièrement recommandé, on en retrouve de bonne facture sur https://www.nautisports.com/ pour homme et femme. On peut aussi emmener des vêtements chauds et une couverture de survie, cette dernière pouvant retenir jusqu’à 90% de la chaleur corporelle. Une fois le corps mis à l’abri, il faut aussi prévoir un gilet de sauvetage homologué par personne, ainsi que de quoi prévenir les secours : plusieurs fusées de détresse, puis une lampe torche assez puissante. On peut aussi emmener un miroir, pour refléter les rayons du soleil.

Les situations d’urgence

Si jamais on tombe à l’eau, il faut immédiatement agir pour ne pas se noyer même si l’on est bon nageur. En effet, l’eau peut être agitée ou froide, ou bien l’on peut se fatiguer et risquer la noyade. Ainsi, il faut tout d’abord conserver ses vêtements sur soi, puis essayer de s’agripper à un élément flottant, comme le bateau à la renverse. Dans le cas où l’on est plusieurs, il ne faut pas se séparer et faire régulièrement l’appel, tandis que si l’on est seul, il est important de conserver sa chaleur corporelle en adoptant une position repliée sur soi.

Dans le cas spécifique d’un chavirement du navire, il faut avoir le réflexe de chercher et utiliser le gilet de sauvetage ou tout autre vêtement destiné à la flottaison. Quoi qu’il arrive, mieux vaut rester proche du bateau chaviré. Ensuite, grâce au sac de secours, il faut utiliser les moyens précédemment cités pour prévenir les secours. Tomber à l’eau ou chavirer ne sont pas les seuls cas d’urgence en mer. Il peut aussi y avoir une simple panne du moteur, le bateau restant immobilisé. Mouiller l’ancre est la première chose à faire afin de ne pas trop dériver en mer.

Vu qu’il n’y a pas vraiment d’urgence vitale en comparaison aux autres situations (hormis un incendie), on peut enquêter sur l’origine de la panne et essayer de la résoudre si on en a les compétences. Pour conclure sur le sujet, il vaut mieux réviser régulièrement son matériel de secours, il serait dramatique qu’ils ne fonctionnent pas ou s’activent mal au moment crucial.

Le navire prend l’eau

Lorsque le bateau se remplit d’eau, par exemple si la coque est fêlée suite à une collision, il faut absolument écoper avec les moyens du bord. Idéalement, une bombe à eau le fait automatiquement, mais dans le cas où il n’y en a pas, il faut s’y prendre à la main avec un seau. Repérer la fuite et essayer de la colmater dans le même temps permet d’éviter de se retrouver face à un véritable tonneau des Danaïdes, à devoir vider continuellement sans progrès.

On peut bloquer la fuite de plusieurs façons différentes, en utilisant un bouchon ou tout dispositif de secours prévu pour. Si jamais cela n’est pas efficace, c’est le moment d’appeler les secours via un signal Mayday, puis utiliser les fusées pour signaler sa position.

Secourir une personne à la mer

Dans le cas où l’on est soi-même témoin d’une personne en danger, car tombée à l’eau depuis une autre embarcation que la sienne, on devient automatiquement une vigie. Cela signifie que l’on ne doit jamais quitter des yeux la personne dont on a remarqué la présence dans l’eau. Ce sont les autres personnes qui vont aller la secourir. Cela commence par jeter à l’eau une bouée homologuée pour ces situations. Le conducteur du bateau, alerté, doit alors ralentir. On approche alors, en coupant les moteurs, puis on récupère la personne tombée à l’eau.

Commentaires fermés sur Que faire en cas de probleme en mer ?